..:: SODA ::..



moi - -


"On m'appelle SODA, mais mon vrai nom, c'est Solomon, David Elliot Hanneth Solomon.

Si elle savait, ma mère vous dirait sans doute que je suis policier, mais à New York, il n'y a pas de policiers, juste des flics. De toute façon, elle ne sait pas, ça l'inquiéterait, elle m'a toujours cru pasteur...
"


A propos de ma mère, la voici. Elle s'appelle Mary. Avant elle habitait Providence où mon père était shérif. A sa mort, il y a maintenant quelques années, elle est venue s'installer chez moi.
Le problème, c'est qu'elle est cardiaque. Les médecins m'ont conseillé de lui épargner toute émotion. C'est pourquoi elle ignore quel métier j'exerce, elle m'a toujours cru pasteur, une activité sans danger.
Elle ne sort jamais et ne lit pas les journaux qui sont pleins de violence. C'est pas plus mal : les types que j'arrête sont parfois un peu morts...


ma mère - -
Alors si un jour vous la croisez dans la rue, chut! ne lui dites rien de mes activités.


Dans l'ascenseur... -  -


Vous vous demandez comment je réussis à lui cacher mon job. En fait, j'habite au 23ième et j'ai fait de l'ascenseur un vestiaire des plus insolites. Et chaque jour c'est le même manège, le matin je me change pour devenir Soda le flic puis le soir je redeviens le pasteur que Mary connaît. 23 étages suffisent pour me convertir.


Et puis il y a mes potes à la brigade. Le sergent Bab's par exemple il paraît un peu bourru comme ça, il faut dire que c'est pas son meilleur profil. Mais il est le maître dans son domaine, tu as besoin d'effectuer une petite recherche, avec lui c'est comme si c'était fait.
Et puis il y a aussi le caporal Linda Tchaikowsy, ma partenaire. Elle est toujours là en cas de problème et Dieu seul sait que j'ai l'art et la manière de me mettre dans des situations inconfortables...


mes potes - -


Alors si vous avez envie de me suivre à travers New York à la recherche des voleurs, assassins et autres racailles, lisez mes aventures dessinées par Bruno GAZZOTTI (sauf pour le 1ier tome : Luc WARNANT) et écrites par Philippes TOME. Vous pourrez voir que le boulot de flic n'est pas de tout repos.



Cette BD nous présente un flic attachant qui jongle entre son boulot de policier et sa mère qui le croit pasteur. Le fait qu'il soit près à tout pour sauver les apparences engendre souvent des situations cocasses. Cette BD ne manque pas d'humour. Mais si vous ne supportez pas la vue du sang et les gros revolvers (il faut dire que les dessins TOME sont un peu exagérés), il faut mieux vous abstenir car comme le dit Soda : " Les types que j'arrête sont parfois un peu morts. " Dans ce cas vous raterez tout de même quelque chose.