..:: Théâtre ::..



"Les palmes de Monsieur Shutz" de Jean-Noël Fenwick, joué à l'ESPCI les 6, 7, 9, 10, 11 octobre 2003

Trouvé sur http://www.bde.espci.fr
"La véritable science enseigne par dessus-tout à douter et à être ignorant"


   Pour inaugurer la rubrique théâtre,"Les palmes de Monsieur Schutz", une comédie très enlevée que seulement 3 veinardes ont applaudi à l'ESPCI dans le cadre de la Fête de la science 2003.

   Eh oui, on est bien loin des vaudevilles qui font la fortune des grands théâtres parisiens! Lieu et circonstances obligent,la scienceest le fil conducteur de la pièce. Pas en suivant deux obscurs rats de labo) made in PC (quoique à priori ils auraient pu le rester), mais à travers le récit des découvertes de Pierre et Marie Curie, Prix Nobel (de physique en 1903, de chimie en 1906).

   Il commence sous de sombres auspices: le laboratoire qu'occupent Pierre Curie, caricature du chercheur maladroit obnubilé par son travail, et Georges Bémont alias Bichro,bidouilleur bon vivant et marchand, est mis en péril par Schutz,le directeur de l'Ecole (l'ESPCI, of course). Leurs recherches n'avancent pas assez vite à son goût! C'est pourquoi il leur envoie Marie, une fraîche recrue polonaise bardée de diplômes. La grande aventure scientifique commence!

   Emaillée d'innombrables bons mots (le plus savoureux: "il est bourré comme un caleçon!") et scènes hilarantes, on suit l'histoire de la découverte de la radioactivité de l'uranium, puis celle du radium. Le tout surveillé de près (!) par le recteur de l'Académie et Schutz, en course pour obtenir les palmes de cette éminente institution. Et finalement, un labeur récompensé par les honneurs de la communauté scientifique internationale, puis par les Nobel que l'on sait...

   Ces chercheurs en proie au doute, devant sans cesse remettre en question leurs certitudes, nous font réfléchir sur l'éthique et les buts de la recherche, et le progrès (s'il est réel) amené ar les découvertes scientifiques.La phrase choc de Marie: "Quelles belles choses [l'uranium] va permettre!" Cette pièce pourrait donc être résumée par:"Ou comment d'incohérences et de phénomènes atypiques a jailli la lumière!". Alors, pour ceux qui veulent se réconcilier avec les sciences, oublier les souvenirs pénibles du lycée et suivre une vraie aventure scientifique et humaine, lisez, ou mieux, allez voir la pièce quand elle passera ou le film éponyme. Vous en ressortirez avec des yeux neufs!


Réagissez sur le forum si vous ne partagez pas le point de vue présenté dans les fiches, et votre avis, s'il est argumenté, sera ajouté sur la fiche.